Partir à la rencontre +Eng

Publié le par Sweet Steph

      J’amorce déjà ma troisième semaine ici. En deux semaines beaucoup de choses se sont passées et on pourrait dire que le temps est passé lentement, mais maintenant je sens bien que les choses s’accélèrent... car au niveau de la préparation pour la rencontre il reste tant à faire !


      Mes journées sont principalement occupées par des rencontres, ou réunions,DSCF0168 dans les paroisses autour de Kigali, et plus particulièrement les paroisses anglicanes dont sœur Louisa et moi avons la responsabilité. Du 14 au 18 novembre 7000 jeunes se réuniront à Kigali pour partager, découvrir les autres, et trouver des signes d’espérance. DSCF0144C’est une rencontre chrétienne œcuménique, c’est-à-dire que toutes les dénominations sont invitées, dans la continuité de ce pour quoi la communauté de Taizé fut créée : la réconciliation.


      La majorité des participants (5000) viendra du Rwanda et le reste des pays alentours et d’autres continents, donc il faut trouver où loger et accueillir tous ces participants ! Je pars à la rencontre des jeunes pour les aider à se préparer à accueillir entre 20 et 200 participants dans leur paroisse, à trouver des familles qui peuvent les loger, à organiser les prières et le programme du matin (l’après-midi tout le monde va à Magerwa, Expo-Ground de Gikondo, pour les repas, prières communes et « carrefours »).


      Souvent on prend les taxi-bus (ou « boîtes de sardines »), parfois aussi les taxi-motos (sensations garanties), parfois on marche… Et là, ou ça monte, ou ça descend,  car Kigali s’étend sur plusieurs collines ! Il faut aussi passer entre les gouttes, car en ce moment c’est la saison des pluies et quand il pleut il vaut mieux ne pas être dehors. Les chemins se transforment vite en rivières, cascades et bains de boue.DSCF0157


      Au niveau de l’équipe de préparation : chez les filles il y a Cristiana, « Cris » (Portugal), Karine (France), DSCF0280Farantsa (Madagascar), DSCF0264et moi. Les deux sœurs de Saint-André sont sœur Louisa (GB) et sœur Catherine (Belgique). Chez les garçons, pour l’instant il y a Dennis et Joakim (Kenya), et Franck (Tanzanie), avec d’autres qui arriveront plus tard. Ensuite il y a des frères de Taizé (Fr Luc, Fr Denis, Fr Hervé, Fr Kombo, Fr Robert, Fr Simon, Fr Josef…).DSCF0284

 


  

Assez pour aujourd’hui, d’ailleurs j’ai de la lessive à faire :P

 

 

 

 

____________________________________________________________________________

ENGLISH TRANSLATION

 

      I’m already well into my third week here. Much has happened in two weeks and I could say time has passed slowly, but now I’m feeling it speed up… because in terms of the preparation for the meeting there is a lot to do!


      My days are mostly filled by meetings in parishes around Kigali, mostly Anglican ones as Sister Louisa and I are responsible of those. From the 14th to the 18th of November 7000 young people will gather in Kigali to share, discover others, and find signs of hope. It’s an ecumenical Christian meeting, as all denominations are invited, in the continuity of the purpose of the community of Taizé: reconciliation.


      The majority of participants (5000) will come from Rwanda, and the rest from neighbouring countries and other continents, and so we must find where to accommodate and welcome all of them! I go out to meet the young people to help them prepare themselves to welcoming between 20 and 200 participants in their parish, finding accommodation with parish families, and organising the morning prayers and morning program (everyone comes together at midday in Magerwa, Expo-Ground of Gikondo, for the meals, common prayers and workshops).


      We often take the taxi-bus (aka “cans of sardines”), sometimes the moto-taxis (guaranteed adrenaline-rush), sometimes we walk… either up or down, because Kigali sprawls over many hills! And always avoiding showers because it is now the (small) rainy season so when it rains it’s better not to be outside: roads rapidly turn into rivers, waterfalls and mud baths.


      In the preparation team we have the girls: Cristiana, “Cris” (Portugal), Karine (France), Farantsa (Madagascar), and me. The two Sisters of St Andrew are Louisa (GB) and Catherine (Belgium). The boys are Dennis and Joakim (Kenya), and Franck (Tanzania), and a few others that are arriving later. And of course, there are the Brothers of Taizé (Br Luc, Br Denis, Br Hervé, Br Kombo, Br Robert, Br Simon, Br Josef…).


Enough for now, I have to do some washing :P

Publié dans Taizé-Kigali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je suis de coeur avec vous toutes et tous pendant la rencontre de Kigali<br /> <br /> J'entonne spontanément des chants<br /> <br /> Belle rencontre dans la sérénité
Répondre
M
You sound busy! Is your kinyarwanda improving? Much love!
Répondre
S
<br /> <br /> Yes, very busy! My kinyarwanda is improving yes, my latest favourite sentence is "imvura iraguye" (it's raining). Love x<br /> <br /> <br /> <br />
J
Effectivement ce n'est pas rien comme organisation. Connaissant le logement moyen des rwandais, cela ne doit pas être simple d'accueillir quelqu'un. La majorité des hôtes est africaine mais il<br /> faudra se tasser un peu dans les familles! La saison des pluies est aussi venue ici avec quelques gros orages. As-tu une adresse postale pour faire suivre une partie du courrier.<br /> <br /> Bisous. Papa
Répondre
S
<br /> <br /> Pour que les familles accueillissent il suffit d'avoir un peu de place et pouvoir donner un petit déjeuner, et puis les participants savent que ce sera parfois très simple mais très chalheureux!<br /> L'adresse (les lettres prennent environ 3 semaines, on m'a dit) est "Centre des Jeunes de Gatenga, BP 468 Kigali, Rwanda".<br /> <br /> <br /> <br />
Y
Salut Stef, que c'est bon de retrouver ses racines ;o)). Il y a 4 ans, c'est la maison de tes parents qui m'a permis de retrouver les miennes et de ne pas perdre pied, Jsp de tout coeur que tu<br /> retrouveras encore plein de sensations différentes de celles de ton 1er séjour et que tu t'éclateras un max.Continue à nous faire vivre ton aventure à travers ton blog, c'est génial. Et pour la<br /> "translation later" un petit commentaire en English sans traduction française nous fera bosser un peu ;o.Te prends pas le choux. Plein de bisous. Ysa
Répondre
S
<br /> <br /> Coucou Ysa, merci, oui je ne manque pas de sensations fortes, et c'est vrai que ce n'est pas comme la dernière fois!<br /> <br /> <br /> Peut-être que j'écrirai en anglais d'abord si je suis plus inspirée.. ;) x<br /> <br /> <br /> <br />